Poutre de Michelson v2

 

Sur les conseils d'Alain Spang au cours d'un échange de mails très instructif, et au vues de la limitation de la hauteur de pointage en déclinaison, j'ai décidé de passer à une architecture Altazimutale ain d'aller chercher des cibles potentielles vers le nord.

Une première modélisation du système conduit à la configuration suivante : 

 

La base du système consiste en un goniomètre de laboratoire, destiné initialement a des études de cristallographie. 

Le plateau principal, en acier, supporte un ensemble  roue dentée/vis sans fin que l'on peut voir en suivant :

 

La vis sans fin est entraînée par un moteur pas à pas unipolaire, d'un modèle inconnu mais qu'il va convenir de piloter, ce dernier deviendra l'axe d'azimuth de l'ensemble. La roue dentée a un diamètre d'environ 180mm. A l'origine, le poids supporté par ce système devait avoisiner les 25 kilos. Il fuadra donc tenter de rester dans cette marge pour le système de poutre.

Comme pour la version sur C8 en mode équatorial, la base de la poutre est constituée par une règle de maçon de 2 mètre cette fois ci. Un montage préliminaire rend compte de l'envergure de déplacement :

 

 

Travaux en cours au 13/09/2018