Transit de Venus en 2004

Nota :

Heures en U. T.

Prenez la peine d'aller en bas de page, même si vous ne lisez pas tout, c'est en bas que se trouve le plus intéressant !!

4h30 du matin, début de l'aventure, pour moi et Michel Hernandez (venu squatter dans ma terre d'exil), en pleine campagne, dans le Loir et Cher.

Pleins de bonnes intentions en vue de cet événement rare (dernier en date en 1882), nous commençâmes l'installation très tôt dans la matinée, afin de ne pas omettre  la moindre seconde de ces instants délectables que 2 générations d'astronomes avant nous n'ont pas eu l'occasion de contempler....

Imaginer que cet évènement à pu permettre en son temps de faire enfin, après des décennies d'incertitudes sur  les dimensions du système solaire, la première mesure de la distance Terre-Soleil, et par la même (via la 3ème loi de Kepler), la mesure de la distance au soleil de toutes les planètes de notre système ......

Les photos présentées ci dessous n'ont malgré tout pas la prétention de permettre une travail scientifique (réorientation faite à postériori, datation absolue non vérifiée, etc ...). Il s'agit simplement, naturellement, de rassembler quelques images choisies pour leur coté esthétique et sentimental (mais oui, mais oui, ont peut être aussi ému de savoir que ce que nous avons vu là, n'est pas au lendemain de se reproduire.....)

En guise d'introduction, une petit lever de soleil sur réverbère.......

 Bon d'accord, c'est une poteau électrique, c'est moins poétique..... Mais bon....L'important, c'est pas le poteau, c'est le soleil.... ;-)

Après quelques heures d'attente, à se régaler de la chaleur du petit matin, le phénomène démarre.....

Un petit bout de soleil rongé, puis de plus en plus, va-t-on voir apparaître la fameuse "goutte" que tout le monde attend ??? Et bien non ...

EN COURS DE MONTAGE

Ca y est, la planète se détache nettement sur la surface du soleil.... Quel Pestacle (oui oui, pestacle !). L'impression à voir ces images de n'avoir jamais vu le soleil autrement que comme un disque plat !!. L'imagination travaille !! Mais alors, ce petit confetti sombre à la taille de notre planète, est si ridicule devant cette grosse boule jaune...... Des années à apprendre et connaître les dimensions du système solaire, et la enfin, voila une image qui permet de visualiser ce que nous sommes réellement en dimension....

6 heures de phénomène, c'est long, et pas envie de s'astreindre à faire des photos à intervalle constant.

Voici donc un petit chapelet improvisé, sur la base de photos prise avec l'ETX90 de Michel, projection oculaire, Appareil numérique Fuji Finepix 2600 derrière un oculaire Plössl de 30mm

 

 Ca ne bouge pas très vite, mais c'est émouvant .... D'autant plus émouvant lorsque l'on regarde l'image plein champ :

 

6h33 : On se réveille à peine.....

Après un mitraillage à la Vesta Pro II, on passe en plein champ

7h39 : Ca bouge pas vite, on alterne entre Vesta et APN.... Résultat, pas net cette série ....
8h14 : La technique de prise de vue s'affine ;-)

 

9h02 : Je crois que c'est celle ci la meilleure de la série, voire même de tout le transit. On viens juste de passer le milieu du phénomène...
9h39 : Impatience, impatience, peur de rater quelque chose, on réduit les intervalles de prise de vue.... Et ca deviens du n'importe quoi, mais que c'est beau ...
9h46 : Aller, encore un peu ....
10h13 : Michel est obligé de partir (comme quoi on travaille aussi a la SNCF....

10h22 :

On est a une petite heure de a fin, et on ne s'en lasse pas !!!!

Bientôt les 3ème et 4ème contacts

(voir plus bas)

On commence à se rapprocher de la fin...... Les images ci dessous ont été faites avec la même optique (ETX90), mais en projection oculaire (26mm), et une caméra Vesta Pro II.

La datation des images est approximative, donc inexploitable. Mais quel plaisir d'avoir vu ca.

Pour le détail, chaque image est une compilation de 100 images extrait d'un avi dont la taille moyenne est d'environ 1000 images, à raison d'une cadence de prise de vue de 15 images secondes (soit une image toute les 6,6 secondes. Le cadrage varie pour deux raisons : pas de mise en station, et une vent à décorner les boeufs!!!!

De minutes en minutes, Venus se rapproche virtuellement du bord du Soleil. La petite planète, qui tenta pendant 6 heures, de cacher le Soleil, ne parviens qu'a laisser une petite trace noire semblable à un grain de beauté délicatement posé sur la pommette  de notre étoile.

Voici que s'approche la fin :

Troublant ces deux dernières petites images.....

Allez on continue...

Voila, fini .....

 

Enfin, pour l'amusement (Le résultat ressemblant à un vieux film en super 8, donne un petit coté rétro bien sympatique) voici une animation correspondant au 3ème et 4ème contact.

Plutôt que de voir, comme c'est si souvent le cas, le petit objet défiler devant le gros, j'ai plutôt choisi de faire défiler le Soleil derrière Venus. Voici le résultat :

Alors, a votre avis, vois-on l'atmosphère de Venus peu après le troisième contact ??? Ne rêvons pas, ce n'est qu'un 90mm.... Et pourtant...

Accueil Remonter